La trompe : bien plus qu'un nez...

trompe détecteur

Un détecteur ultra-puissant...

La trompe est l'organe qui caractérise le mieux les éléphants. Elle est formée par la fusion de la lèvre supérieure et du nez. L'odorat est un sens primordial pour les éléphants, leur permettant de repérer les dangers à des kilomètres à la ronde, de savoir où trouver les fruits mûrs et de détecter les sources d'eau souterraines. Lorsqu'un éléphant est en alerte, il dresse sa trompe et sent l'air autour de lui pour repérer d'où vient la menace. Une étude menée au Kenya a démontré que les éléphants peuvent distinguer l'odeur des chasseurs massai de celle des inoffensifs agriculteurs Kamba.

Extrêmités trompes éléphants

...Un bras gyroscopique,...

La trompe est également le "bras" de l'éléphant. Il s'en sert pour attraper sa nourriture, serrer la trompe de ses amis ou ramener dans le droit chemin un éléphanteau qui s'égare. La trompe ne compte aucune partie osseuse mais est constituée de milliers de muscles dont l'organisation extrêmement complexe permet une flexibilité jamais égalée par la robotique. Le bout de la trompe des éléphants d'Afrique présente deux doigts alors que son cousin asiatique n'en présente qu'un. Ces "doigts" leur permettent de saisir minutieusement de tout petits objets, pas plus grand qu'une brindille.

Trombe tuba

... et un tuba !

Les fonctions de la trompe ne s'arrêtent pas là ! en effet, la trompe sert aussi d'arrosoir. Pouvant contenir jusqu'à 12 litres d'eau, l'éléphant s'en sert bien sûr pour porter l'eau à sa bouche et boire, mais également pour se laver ou s'asperger de boue. Quand il faut traverser une rivière profonde, la trompe sert de tuba. Les éléphants sont d'excellents nageurs et traversent ainsi fleuves et rivières, mais également des bras de mer !


Références :

  1. Wikipedia
  2. scienceblogs.com

Crédits illustrations :

  1. Julien Marchais
  2. Wikipedia
  3. Renaud Fulconis